Scheler lecteur de "L'éthique protestante" de Weber: psychologie phénoménologique et histoire

Paul Slama


DOI: https://doi.org/10.15691/0718-5448Vol6Iss2a431
Full text
PDF

Resumen

Dans cet article, on élabore une réflexion sur les rapports entre intentionnalité et histoire du capitalisme à partir du commentaire schélérien de L’Éthique protestante de Max Weber. Nous montrons d’abord que la psychologie est un moyen de dépasser l’alternative ruineuse entre matérialisme et idéalisme de par sa position centrale dans la genèse des phénomènes sociaux : les individus capitalistes sont portés au travail notamment par des incitations psychologiques qui sont déterminées autant par le contenu du dogme que les conditions sociales de sa pratique. Nous montrons ensuite que la phénoménologie de Scheler décrit une intentionnalité historique en écart avec l’intentionnalité qui vise des essences axiologiques : le capitalisme substitue à l’amour un pseudo a priori contingent qui détermine l’intentionnalité à partir du ressentiment et de l’angoisse, celle-là même dont Weber, au moyen de la figure du puritain abandonné par un dieu hyper-transcendant et épouvanté par son statut sotériologique, faisait l’histoire. Ainsi, on essaie d’indiquer, en compagnie de Scheler, les outils phénoménologiques pour penser l’intentionnalité non pas comme la visée qui aurait toujours déjà disposé d’un donné intuitif, mais comme une instance d’essentialisation constamment contrariée par le processus historique, qui fait écart par rapport à la visée phénoménologique des essences – comme si Scheler faisait usage de ce qu’on pourrait appeler une phénoménologie négative. 


Slama P. Scheler lecteur de "L'éthique protestante" de Weber: psychologie phénoménologique et histoire. Síntesis, Rev filos.. 2024;6(2): 112-182. Disponible en: doi:10.15691/0718-5448Vol6Iss2a431 [Accessed 19 Jul. 2024].
Slama, P. (2024). Scheler lecteur de "L'éthique protestante" de Weber: psychologie phénoménologique et histoire. Síntesis. Revista de Filosofía, 6(2), 112-182. doi:http://dx.doi.org/10.15691/0718-5448Vol6Iss2a431

Referencias


Agard, Olivier. 2017. « De l’Einfühlung à la sympathie : Lipps et Scheler ». Revue de métaphysique et de morale 96-4 : 461-476.

Balibar, Étienne. 1994. La Philosophie de Marx. Paris : La Découverte.

Bond, Niall. 2012. « Ferdinand Tönnies and Max Weber ». Max Weber Studies 12-1 : 25-57.

Breuer, Joseph & Freud, Sigmund. 1925. Studien über Hysterie, GS. I Leipzig/Wien/Zürich : S. Fischer.

Desmarez, Pierre & Tripier, Pierre. 2014. « Travail et santé dans la sociologie industrielle de Max Weber ». La nouvelle revue du travail 4.

Feuerhahn, Wolf. 2005. « Une lecture de ‘‘La théorie de l’utilité marginale et la ‘loi fondamentale de la psychophysique’’’ de Max Weber ». Revue Française de Sociologie 46, 2005 : 783-797.

Freund, Julien. 1990. Etudes sur Max Weber. Paris/Genève : Droz.

Frommer, Sabine. 2005. « La psychologie expérimentale, la psychiatrie et la psychopathologie dans les écrits méthodologiques de Max Weber » trad. Jean-Pierre Grossein. Revue française de sociologie 46- 4 : 767-782.

Frommer, Jörg & Frommer, Sabine. 2022. Max Weber und das psychologische Verstehen. Werksgeschichtliche, biographische und methodologische Perspektiven. Göttingen : V&R Unipress.

Hadot, Ilsetraut. 2016. « L’idéalisme allemand a-t-il, chez Pierre Hadot, perverti la compréhension de la philosophie antique ? ». Revue des Etudes Grecques 129-1 : 195-210.

Hadot, Pierre. 2002. Exercices spirituels et philosophie antique. Paris : Albin Michel.

Grossein, Jean-Pierre. 1996. « Présentation ». Dans Weber, Max. Sociologie des religions, trad. J.-P. Grossein, Paris : Gallimard.

Grossein, Jean-Pierre. 2003. « Présentation ». Dans Weber, Max. L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, édité, traduit et présenté par Jean-Pierre Grossein. Paris : Gallimard.

Grossein, Jean-Pierre. 2005. « De l'interprétation de quelques concepts wébériens ». Revue française de sociologie 46-4 : 685-721.

Lang, Patrick. 2018. « Réalité et réalisme dans la pensée de Max Scheler ». An-nales de Phénoménologie 17 : 32-56.

Lichtblau, Klaus. 2000. « ‘‘Vergemeinschaftung’’ und ‘‘Vergesellschaftung’’ bei Max Weber. Eine Rekonstruktion seines Sprachgebrauchs ». Zeitschrift für Soziologie 29-6 : 423-443.

Lohmar, Dieter. 2001. « Le concept husserlien d'intuition catégoriale ». Revue Philosophique de Louvain 99-4 : 652-682.

Löwy, Michael. « Le concept d’affinité élective chez Max Weber », Archives de sciences sociales des religions, n° 127, 2004, p. 93-103.

MacKinnon, Malcolm H. 1988. « Calvinism and the infallible assurance of grace: the Weber thesis reconsidered ». British Journal of Sociology 39: 143-177.

Mahéo, Gabriel. 2012. « La question de l’amour chez Max Scheler: par-delà l’activité et la passivité ? ». Bulletin d’Analyse Phénoménologique VIII-1 : 478-498.

Reinach, Adolf. 1921. Die apriorischen Grundlagen des bürgerlichen Rechtes (1913). Dans Gesammelte Schriften. Halle: Niemeyer.

Rickert, Heinrich et al. 2010. « Rickert et la question de l’histoire» (Dossier). Les études philosophiques 92-1.

Roudinesco, Elisabeth & Plon, Michel. 1997. Dictionnaire de la psychanalyse, Paris : Fayard.

Slama, Paul. 2020. « Max Weber et l’idéaltype de ‘‘secte’’ : éléments de ‘‘psycho-théologie’’ ». Klêsis 48 : 122-172

Slama, Paul. 2023. « Hegel, Weber et les Quakers : la tolérance comme expérien-ce de la séparation ». Les Études philosophiques 144-1 : 7-31.

Scaff, Lawrence A. 2014. Max Weber in America. Princeton : Princeton University Press.

Starobinski, Jean. 1996. « Sur le mot abréaction ». Dans La Psychanalyse. Cent ans déjà, édité par André Haynal, 49-62. Genève : Georg.

Scheler, Max. 2007. Gesammelte Werke III. Bonn : Bouvier-Verlag.

Scheler, Max. 2008. Gesammelte Werke VIII. Bonn : Bouvier-Verlag.

Scheler, Max. 2009. Gesammelte Werke II. Bonn: Bouvier-Verlag.

Scheler, Max. 2017. Das Ressentiment im Aufbau der Moralen. Francfort sur le Main : Klostermann.

Scheler, Max. 1933. L’homme du ressentiment, traduction anonyme. Paris : Gallimard.

Scheler, Max. 2022. Trois essais sur l’esprit du capitalisme, introduction et traduction par Patrick Lang. Paris : Les Compagnons de l’Humanité.

Weber, Marianne. 1989. Max Weber. Ein Lebensbild. München : Piper.

Weber, Max. 2002. « Max Weber : lettre à Else Jaffé du 13 septembre 1907 » (trad. partielle J.-P. Grossein). Revue Française de Sociologie 43-4, 2002.

Weber, Max. 2003. L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, édité, traduit et présenté par Jean-Pierre Grossein. Paris : Gallimard.

Weber, Max. 2014. Max Weber-Gesamtausgabe, Band I/9: Asketischer Protes-tantismus und Kapitalismus. Schriften und Reden 1904–1911, Hrsg. v. Wolfgang Schluchter, in Zus.-Arb. m. Ursula Bube. Tübingen : Mohr Sie-beck.

Weber, Max. 1995. Max Weber-Gesamtausgabe, Band I/11: Zur Psychophysik der industriellen Arbeit. Schriften und Reden 1908–1912, Hrsg. v. Wolf-gang Schluchter, in Zus.-Arb. m. Sabine Frommer. Tübingen : Mohr Siebeck.

Weber, Max. 2016. Max WeberGesamtausgabe, Band I/18: Die protestantische Ethik und der Geist des Kapitalismus. Die protestantischen Sekten und der Geist des Kapitalismus. Schriften 1904–1920, Hrsg. v. Wolfgang Schluch-ter in Zus.-Arb. m. Ursula Bube. Tübingen : Mohr Siebeck.


Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.


Copyright (c) 2023 Paul Slama

Licencia de Creative Commons
Este obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento-CompartirIgual 4.0 Internacional.